L’accouchement est un processus en trois phases (dilatation, expulsion et délivrance).

L’accouchement

Parfois, il est nécessaire d’aider un peu la nature et de provoquer le travail. Le déclenchement artificiel du travail permet de faire démarrer les contractions qui contribuent à l’ouverture du col de l’utérus. Pour que vous puissiez accoucher par voie vaginale, votre col de l’utérus doit être dilaté à 10 cm. Cela prend du temps et de la patience, surtout s’il s’agit de votre premier enfant, car votre corps n’est pas habitué à accoucher. Le médecin pourrait recommander le déclenchement artificiel du travail pour plusieurs raisons. Très souvent, c’est parce que la grossesse a dépassé son terme normal. En effet, cela peut paraître étrange, mais après 42 semaines, la santé du bébé pourrait être menacée. Cette intervention est aussi nécessaire lorsque la poche des eaux se rompt sans que les contractions se déclenchent naturellement. Lorsque le bébé n’est plus protégé par ce liquide, cela augmente les risques d’infection pour lui comme pour la mère.

Provoquer le travail à la maison

Vous pouvez par vous-même utiliser des méthodes physiques simples qui parfois s’avèrent efficaces pour stimuler des contractions en fin de grossesse. Les relations sexuelles à la fin de la grossesse peuvent provoquer des contractions de l’utérus. Les prostaglandines (hormones qui induisent le travail en provoquant des contractions utérines) présentes dans le sperme et l’orgasme provoquent des contractions utérines. La stimulation des mamelons provoque un relâchement d’ocytocine naturelle dans la circulation sanguine qui peut provoquer des contractions utérines. Cette même stimulation des mamelons après la naissance du bébé permet de faire contracter l’utérus afin d’éviter les hémorragies. Par gravité, la marche favorise une pression du bébé sur le col, ce qui stimule la libération d’ocytocine.

Comment here